Surveillance sanitaire en région Aquitaine. Point épidémiologique au 17 avril 2014.

Publié le 22 Avril 2014
Mis à jour le 30 juillet 2019

MortalitéNombre de décès enregistré à partir des données d'état-civil (tous âges et 75 ans et plus) conforme aux valeurs habituellement observées à cette période.

Passages aux urgences des populations sensiblesActivité conforme à l'attendu pour les 75 ans et plus et les moins de 1 ans.

Maladies à déclaration obligatoire (MDO)Pas de situation particulière à noter depuis le début du mois d'avril.

Virologie et méningites à entérovirusPeu de cas de méningites à entérovirus (Oscour®, CHU Bordeaux).

Gastro-entérite aigüe (GEA)Activité faible selon Oscour® et SOS Médecins en Aquitaine. Au niveau national, l'activité de consultations pour GEA en médecine générale et celle à l'hôpital sont en baisse.

Grippe et syndromes grippaux Détection sporadique de virus grippaux dans la population.Bilan de la surveillance 2013-2014 : saison marquée par une épidémie grippale d'intensité faible, de durée courte, dominée par une circulation majoritaire des virus A(H1N1) pdm09 et A(H3N2) et sans gravité particulière.

BronchioliteActivité stable depuis plusieurs semaines en Aquitaine, en dessous du seuil épidémique selon SOS Médecins et Oscour® ; 39 enfants pris en charge les 12-13/04 selon le réseau AquiRespi.

Intoxications au monoxyde de carboneBilan de la période de " chauffe " (Sept. 2013 - Mars 2014) : 53 épisodes ont été signalés en Aquitaine avec 115 personnes exposées et 77 transportées vers les urgences. Près de 40 % des épisodes ont mis en cause une chaudière ou un chauffe-eau, 23 % un chauffage d'appoint et 17 % un moteur thermique. La majorité des épisodes sont d'origine domestique, 7 sont survenus en milieu de travail.

Absence scolaireTaux d'absence global stable.