Bulletin de veille sanitaire Poitou-Charentes. n°27 - février 2014

Publié le 3 Mars 2014
Mis à jour le 3 juillet 2019

Faits marquants

Chaque année, la Cellule de l'Institut de veille sanitaire en régions Limousin et Poitou-Charentes publie les données de surveillance des maladies à déclaration obligatoire (MDO) pour la région du Limousin. La surveillance des maladies d'origine alimentaire contribue à la mise en place et l'évaluation de mesures visant à prévenir ces évènements et ainsi, à la sécurité alimentaire. Ce bulletin de veille sanitaire présente les données régionales de déclaration de l'année 2012 parvenues à l'InVS, pour les maladies d'origine alimentaire et les zoonoses.

Le nombre de déclarations de foyers de toxi-infections alimentaires (Tiac) a augmenté dans le département de la Charente-Maritime et baissé dans la Vienne en 2012 par rapport à 2011. On remarque la proportion importante des coquillages et fruits de mer dans les aliments incriminés dans les foyers de Tiac, plus élevée que la moyenne nationale. L'évolution annuelle des déclarations d'hépatite A semble lié à la survenue d'épidémies. L'année 2012 a été caractérisée par une épidémie d'hépatite A dans le département de la Vienne et affectant principalement la communauté des gens du voyage. La Vienne était classé 5e département avec le taux annuel d'incidence des cas déclarés d'hépatite A le plus élevé en France en 2012.

Il est important de renforcer la sensibilisation des déclarants potentiels en région Poitou-Charentes au signalement et à la notification des MDO afin de mieux agir et prévenir les risques d'épidémie. Une meilleure qualité des données permet aussi une meilleure analyse de ces maladies et une adaptation les politiques de santé publique aux besoins de la population.