Surveillance sanitaire en région Poitou-Charentes. Point épidémiologique au 26 avril 2013.

Publié le 30 Avril 2013
Mis à jour le 30 juillet 2019

A la Une - Fin de la surveillance hivernale et début de la saison printanière

L'arrivée du printemps signe progressivement, avec des disparités régionales, la fin des activités épidémiques de plusieurs pathologies : grippe, bronchiolite, gastro-entérites aiguës, intoxications au monoxyde de carbone et hypothermies. Les dis-positifs de surveillance épidémiologique correspondants, notamment GROG, Sentinelles et de l'InVS sont allégés mais gardent pour autant une veille des événements sporadiques qui peuvent encore survenir. La fin de l'épidémie de grippe a été confirmée en semaine 14-2013. Démarrée en semaine 51-2012, elle a atteint son pic en semaine 06-2013. Cette saison grippale a été marquée par une épidémie d'intensité modérée, d'une durée exceptionnelle, dominée par la circulation des 3 virus B, A(H1N1) pdm09 et A(H3N2), sans gravité particulière. La surveillance des pathologies hivernales fera l'objet à l'automne prochain, de la publication par la Cire d'un Bulletin de Veille Sanitaire spécial présentant une synthèse épidémiologique de la saison 2012-2013.Notre point épidémiologique hebdomadaire voit ainsi l'arrêt de la production des indicateurs relatifs aux pathologies hivernales. Il garde néanmoins l'information sur les gastro-entérites qui peuvent avoir encore un retentissement printanier ou estival en lien avec d'autres micro-organismes que ceux circulant en période hivernale. Il intègre la surveillance des passages aux urgences pour asthme et allergies pouvant survenir suite à la production de pollen ou de polluants atmosphériques.