Surveillance sanitaire en région Limousin. Point au 6 décembre 2013.

Publié le 9 December 2013
Mis à jour le 30 juillet 2019

A la une - Données épidémiologiques sur l'infection à VIH et les IST en France, décembre 2013

Le nombre de découvertes de séropositivité à VIH est estimé à 6 400 en 2012 ; ce nombre est stable depuis 2007. Les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes (HSH) et les hétérosexuels nés à l'étranger restent les deux groupes les plus touchés et représentent respectivement 42 % et 38 % des découvertes en 2012. Les hétérosexuels nés en France et les usagers de drogue représentent respectivement 17 % et 1 %.La progression des autres IST chez les HSH sur les années récentes, et notamment du nombre de syphilis récentes et d'infections à gonocoques, ainsi que l'augmentation des comportements sexuels à risque dans cette population, laissent penser que le risque de transmission du VIH est toujours important dans cette population, comme l'avaient montré les estimations d'incidence jusqu'en 2010.