Surveillance sanitaire en région Poitou-Charentes. Point épidémiologique au 7 septembre 2012

Publié le 7 Septembre 2012
Mis à jour le 13 mai 2019

A la Une - Clôture du système d'alerte canicule et santé 2012. 

Le 31 août de chaque année marque la clôture du Système d'alerte canicule et santé (Sacs). Initié et coordonné depuis 2004 par l'Institut de veille sanitaire (InVS) en étroite collaboration avec Météo-France, le Sacs est intégré au Plan national canicule (PNC) et activé le 1er juin de chaque année. Il est fondé sur la surveillance quotidienne d'indicateurs météorologiques et sanitaires. Cet été, la France a connu une période de vague de chaleur du 16 au 22 août qui a concerné 33 départements.En Poitou-Charentes, les départements de la Charente (sur recommandation nationale), de la Charente-Maritime et des Deux-Sèvres (sur décisions préfectorales) ont été placés du 17 août à 16 heures au 20 août à 16 heures en niveau de Mise en garde et action (MIGA).L'analyse des données sanitaires dès le lendemain de l'alerte à ce jour ne montre pas de variations notables des passages aux urgences toutes causes, ni de la mortalité enregistrée par les communes informatisées de la région. On note toutefois, une augmentation significative de la fréquentation aux urgences de la région pour des affections en lien avec la chaleur (hyperthermies et coups de chaleur, déshydratation et hyponatrémies) le 18 août avec 20 passages pour ces affections, dont 11 chez les 75 ans et plus , la majorité des cas (13 sur 20) ayant été enregistrés dans la Vienne.

Année de publication : 07/09/2012