Surveillance sanitaire en région Poitou-Charentes. Point épidémiologique au 19 octobre 2012

Publié le 22 Octobre 2012
Mis à jour le 12 mai 2019

Surveillance des intoxications au monoxyde de carbone : Bilan au 15 Octobre 2012

La lutte contre les intoxications au CO est apparue prioritaire en 2004 dans le cadre du plan national santé environnement et la loi de santé publique se traduisant par le renforcement de la prévention, de la réglementation et la mise en place en 2005 d'un système de surveillance coordonné par l'Institut de veille sanitaire (InVS).Les objectifs du système de surveillance sont de prévenir les intoxications et les récidives par la gestion du risque, dans l'habitat notamment, et de suivre au niveau national et local l'évolution de l'incidence des intoxications, décrire les caractéristiques des victimes, et analyser les circonstances et facteurs étiologiques des intoxications dans le but de concevoir des mesures de prévention.Depuis le 1er septembre 2012, 49 épisodes d'intoxication au CO ont été déclarés sur le plan national exposant 97 personnes dont 64 ont été transportées vers un service d'urgence hospitalière. L'utilisation inappropriée d'un brasero/barbecue à l'intérieur d'un logement a été à l'origine de deux épisodes d'intoxication accidentelle exposant 7 personnes dont 5 ont été admises en hospitalisation. Trois personnes sont décédées lors de deux épisodes accidentels. Le premier a été en lien avec l'obstruction par des suies d'un conduit individuel d'évacuation des gaz de combustion d'une chaudière , le second est survenu au décours du dysfonctionnement d'un convecteur au charbon.Depuis cette date, aucun cas n'a été rapporté en Poitou-Charentes. Deux cas avaient été signalés l'an dernier à la même période.

Année de publication : 22/10/2012