Surveillance sanitaire en région Aquitaine. Point épidémiologique au 23 août 2012.

Publié le 24 Août 2012
Mis à jour le 13 mai 2019

Actualités au 23/08/2012

  • Vague de chaleur en Aquitaine : du 16 au 20 aout, deux départements ont été placés en niveau MIGA, le Lot-et-Garonne depuis le 16/08 et la Dordogne depuis le 17/08. Aucun impact sanitaire significatif en lien avec les fortes chaleurs n'a été observé dans ces départements.
  • Au niveau national, la vague de chaleur a concerné plusieurs départements à partir du 16 aout. L'impact immédiat de cette vague de chaleur sur la santé de la population a été évalué chaque jour par l'analyse des recours aux services d'urgence hospitaliers. Au 22 août, comme attendu un impact de la chaleur a été constaté depuis le 16 août sous la forme d'une augmentation modérée des recours aux urgences pour pathologies liées à la chaleur (hyperthermies, déshydratations, hyponatrémies*), aussi bien au niveau national que dans les régions concernées par la vague de chaleur. La fréquentation globale des recours aux urgences est restée néanmoins stable. L'évaluation préliminaire de l'impact sanitaire de cette vague de chaleur sera complétée dans les semaines à venir par une analyse de la mortalité toutes causes dont une hausse modérée est habituellement observée lors de tels épisodes.
  • Surveillance PhysaTox 2012 (01/07-31/08) : depuis le début juillet, 32 cas d'envenimations par physalie ont été rapportés par le réseau sentinelle de postes de secours des plages.

Année de publication : 24/08/2012