Surveillance sanitaire en région Aquitaine. Point épidémiologique au 20 septembre 2012

Publié le 20 Septembre 2012
Mis à jour le 12 mai 2019

Actualités au 20/09/2012

Surveillance renforcée du Chikungunya et de la Dengue en Lot-et-Garonne

En France métropolitaine, les cas confirmés (autochtones et importés) de chikungunya et de dengue sont à déclaration obligatoire depuis avril 2006.Dans les départements où le moustique Aedes albopictus (moustique tigre) est implanté s'ajoute un dispositif de signalement et de confirmation biologique accéléré des cas suspects de chikungunya et de dengue pendant la période d'activité du moustique (du 1er mai au 30 novembre). Ce dispositif permet l'intervention rapide des services de lutte anti-vectorielle autour des cas suspects. Il est associé à une surveillance entomologique renforcée. En Aquitaine, le département du Lot-et-Garonne est concerné depuis le 11 août dernier.Ainsi, il est demandé aux cliniciens et aux laboratoires du Lot-et-Garonne de signaler le jour même par fax à la plateforme régionale de veille et d'urgences sanitaires chaque cas suspect en utilisant la fiche de signalement accéléré et de transmettre rapidement un prélèvement biologique au CNR des arbovirus (IRBA Marseille) avec cette fiche de signalement et les étiquettes IRBA pour confirmation du diagnostic. Le signalement est à réaliser sans attendre la confirmation biologique.Procédure, fiche de signalement et étiquettes IRBA téléchargeables sur : http://www.ars.aquitaine.sante.fr et http://www.invs.sante.fr

Bilan au 20/09/2012 : Depuis le début de la surveillance renforcée en Lot-et-Garonne, 4 cas ont été signalés. Un cas a été confirmé, importé d'un pays endémique.

Année de publication : 20/09/2012