Dépistage du saturnisme chez des enfants ayant fréquenté un centre de loisirs dans l'Eure (27). Pertinence et mise en place d'une campagne de dépistage

Publié le 1 Janvier 2013
Mis à jour le 5 juillet 2019

Suite à la découverte de niveaux élevés de plomb dans les poussières des locaux d'un centre de loisirs dans l'Eure (27), une modélisation réalisée par la Cire Normandie a permis d'estimer des niveaux d'imprégnation élevés (supérieurs au seuil retenu par les autorités sanitaires pour définir un cas d'intoxication) parmi des enfants ayant fréquenté le centre selon différents scénarios d'exposition. Pour contrôler l'existence de cas de saturnisme infantile dans la population ciblée, une campagne de dépistage du saturnisme infantile a été mise en place. Parmi les enfants dépistés, aucun cas de saturnisme infantile n'a été diagnostiqué. Cette différence entre observation et modélisation peut s'expliquer par (i) l'application d'un scénario défavorable, (ii) l'utilisation de données environnementales impactées par des opérations de travaux et (iii) le délai de réalisation du dépistage par rapport à la dernière exposition des enfants. Par ailleurs, cette enquête a permis de renforcer l'observation sur le fait que les plombémies chez les enfants dépendent non seulement des niveaux de plomb présents dans l'environnement mais aussi des comportements individuels que la modélisation n'est pas capable de prendre en compte de façon fine. (R.A.)

Auteur : Martel M, Mathieu A
Année de publication : 2013
Pages : 12 p.