Investigation d'un syndrome collectif inexpliqué survenu dans un établissement d'enseignement secondaire. Saint-Sauveur-le-Vicomte (50), 6 octobre 2011

Publié le 1 Mai 2012
Mis à jour le 5 juillet 2019

Le 6 octobre 2011, les services de secours et de soins sont intervenus dans un collège de Saint-Sauveur-le-Vicomte (50) suite à la survenue d'un malaise vagal chez un élève de l'établissement et à l'apparition d'un nombre de plus en plus important d'enfants présentant une symptomatologie neurologique et/ou digestive non spécifique au cours de la matinée. Une trentaine d'enfants ont été transportés vers les services d'urgences des CH de Cherbourg et de Saint-Lô. Aucun diagnostic médical n'a pu être posé et aucune anomalie environnementale n'a été identifiée permettant d'expliquer l'événement. A la demande de l'ARS (Agence régionale de santé) de Basse-Normandie, une investigation a été menée par la Cire Normandie. Les résultats de l'enquête ont permis d'établir le diagnostic de syndrome collectif d'origine psychogène. L'enquête a également permis d'en identifier le facteur déclenchant, à savoir la survenue d'un malaise vagal chez un élève suivi d'un malaise psychosomatique chez un second élève ayant assisté au malaise du cas index. L'intervention des services de secours et de soins a ensuite vraisemblablement joué un rôle important dans l'amplification du phénomène. Le syndrome collectif inexpliqué est un phénomène émergent relativement méconnu en France. De ce fait, ces événements posent des difficultés de prise en charge et de gestion pour les services susceptibles d'y être confrontés. La Cire Normandie recommande que l'information relative aux syndromes collectifs inexpliqués soit diffusée le plus largement possible auprès des services de secours et de soins, afin que ceux-ci soient en mesure d'établir précocement ce diagnostic et de mettre en place une prise en charge adaptée à ces situations. (R.A.)

Auteur : Watrin M, Erouart S
Année de publication : 2012
Pages : 20 p.