Surveillance de la légionellose en Normandie. Bilan 2016.

Publié le 30 Octobre 2017
Mis à jour le 20 juin 2019

Points clés

  • En 2016, 55 cas signalés en Normandie, ce nombre était stable par rapport à celui de 2015 et supérieur à celui 2014.
  • Une incidence régionale parmi les plus faibles de France métropolitaine.
  • Des caractéristiques des cas identiques à celles observées au niveau national.
  • Nette progression du nombre de souches isolée qui permet de disposer d'éléments pour préciser le caractère groupés des cas et d'identifier la source de contamination (25%).

Année de publication : 30/10/2017