Surveillance sanitaire estivale en Haute et Basse-Normandie. Point du 30 mai 2014.

Publié le 2 Juin 2014
Mis à jour le 30 juillet 2019

Situation en Basse et Haute-Normandie

Les périodes de fortes chaleurs sont propices aux pathologies liées à la chaleur, à l'aggravation de pathologies préexistantes ou à l'hyperthermie. Depuis l'épisode caniculaire exceptionnel de l'été 2003, un plan national de prévention et de gestion de crise visant à réduire les effets sanitaires d'une vague de chaleur est mis en place chaque année. Le plan national canicule (PNC) 2014 sera activé entre le 1er juin et le 31 août.Ce plan repose sur quatre axes stratégiques : la prévention des effets d'une canicule ; la protection des populations par la mise en place de mesures de gestion adaptées ; l'information et la communication ; la capitalisation des expériences.