Surveillance de la gastro-entérite aiguë, Haute et Basse-Normandie au 13 février 2014

Publié le 17 Février 2014
Mis à jour le 30 juillet 2019

Situation épidémiologique

En France métropolitaine, selon le réseau Sentinelles de l'Inserm, le taux d'incidence des cas de diarrhées aiguës vus en consultation de médecine générale a été estimé à 198 cas pour 100 000 habitants en semaine 2014-06, en diminution par rapport aux semaines précédentes et en dessous du seuil épidémique national (260 cas pour 100 000 habitants en semaine 2014-06) (figure 1). Au niveau régional, les taux d'incidence les plus élevées étaient relevés en Franche-Comté (402 cas pour 100 000 habitants), Basse-Normandie (394) et Provence-Alpes-Côte-d'Azur (346).D'après le point national de l'InVS du 04/02/14 (données de la semaine 2014-05), l'activité des structures d'urgence hospitalières métropolitaines pour gastro-entérite aiguë (GEA) était stable et ce, pour toutes les tranches d'âge (source : InVS, réseau OSCOUR®). En semaine 2014-05, l'activité de ces structures en lien avec les GEA était inférieure à celle observée à la même période pour les saisons 2011/12 et 2012/13.