Surveillance sanitaire de la bronchiolite en Haute et Basse-Normandie. Point du 19 décembre 2013.

Publié le 20 December 2013
Mis à jour le 30 juillet 2019

Situation nationale

En semaine 2013-51, le point de situation national de l'InVS (du 17/12/13) montrait que le nombre de recours pour bronchiolite du nourrisson dans les structures d'urgence hospitalières de France métropolitaine participant au réseau OSCOUR® continuait d'augmenter en France métropolitaine (figure 1), quoique le pic épidémique ait été franchi en semaine 49 dans certaines régions dont notamment l'Ile-de-France. L'évolution dans le temps du nombre de recours est similaire à ce qui a été observé au cours des dernières saisons épidémiques, le nombre de recours aux structures d'urgence hospitalières étant plus faible cette saison.Selon les données du réseau Grog (semaine 2013-50), le nombre des cas confirmés d'infection à virus respiratoire syncytial (VRS) a poursuivit sa hausse en milieu hospitalier. L'activité des médecins généralistes vigies est restée stable sur les semaines 49 et 50 en régions Basse-Normandie et Haute-Normandie pour les bronchiolites du nourrisson de moins de 2 ans, alors que l'activité des pédiatres vigies était en hausse pour toutes les régions de France sur la même période.