Investigation du signalement d'un agrégat de pathologies diverses à Saint-Cyr-l'Ecole. Département des Yvelines (78). Octobre 2004

Publié le 1 December 2004
Mis à jour le 10 septembre 2019

Au dernier trimestre 2001, des associations du quartier de l'Epi d'Or à Saint-Cyr-l'Ecole ont fait état auprès de différentes institutions de la survenue de pathologies diverses parmi la population dont trois cas de cancers chez des enfants, attribuables selon elles à la présence d'antennes de téléphonie mobile sur le toit d'une école. La Direction générale de la santé a alors saisi l'Institut de veille sanitaire (InVS) en avril 2002 pour étudier cette situation. L'InVS a considéré, sur la base des connaissances scientifiques actuelles (faible puissance de la station de base, multiples sources d'exposition), qu'il n'était pas justifié d'étudier une association entre des antennes de téléphonie mobile et l'apparition de pathologies. En revanche, il était pertinent d'évaluer si le signal sanitaire ne correspondait pas à un agrégat. L'investigation a été confiée à la Cire Ile-de-France en lien avec la Ddass des Yvelines et avec l'appui méthodologique de l'InVS. Par la suite, les médecins scolaires interrogés sur les problèmes signalés, ont recensé 8 cas de cancers survenus parmi les enfants scolarisés dans la commune, de 1991 jusqu'à 2002. La diversité des pathologies et symptômes initialement signalés ne plaidant pas en faveur d'un agrégat, l'investigation a porté uniquement sur les cas de cancer de l'enfant de l'ensemble de la commune. L'investigation a eu comme objectif de vérifier l'existence d'un agrégat de cancers de l'enfant (0-14 ans) dans la commune de Saint-Cyr-L'Ecole entre 1990 et 2002 et d'identifier une éventuelle source environnementale pouvant en être à l'origine. (R.A.)

Auteur : Dejour Salamanca D, Tillaut H, Gomes Do Esperito Santo E, Garcia S, Creteur X, Cuenot M P, Chappert JL
Année de publication : 2004
Pages : 42 p.