COVID-19 : point épidémiologique en Ile-de-France du 29 juillet 2021

Publié le 30 Juillet 2021
Mis à jour le 30 juillet 2021

Points clés

  • En semaine 29, les indicateurs épidémiologiques indiquaient une poursuite de la dégradation de la situation avec une augmentation de la transmission du virus SARS-CoV-2 en Île-de-France. L’augmentation du nombre de personnes testées positives s’observait dans un contexte de forte progression de la détection du variant Delta et d’une diminution de l’adhésion de la population aux mesures barrières alors que la couverture vaccinale demeure incomplète. 
  • En Île-de-France, le taux d’incidence régional de la semaine 29 augmentait pour la quatrième semaine consécutive et atteignait 180 cas pour 100 000 habitants. Cette hausse était particulièrement marquée chez les personnes âgées de 15 à 29 ans. Tandis que le taux de dépistage augmentait également, le taux de positivité, en hausse pour la troisième semaine consécutive, témoignait lui aussi d’une augmentation de la circulation virale dans la région. 
  • Les indicateurs hospitaliers de nouvelles hospitalisations et de nouvelles admissions en services de soins critiques étaient également à la hausse en S29 témoignant du retentissement hospitalier de l’augmentation du nombre de nouveaux cas ces dernières semaines. Le nombre de déclarations de décès à l’hôpital de patients COVID-19 augmentait pour la première fois depuis la reprise épidémique constatée en S26.
  • Au 25 juillet, 59,4 % de la population francilienne tous âges avait reçu au moins une dose de vaccin et 49,5 % était complètement vaccinée. La croissance de la couverture vaccinale à une dose restait faible chez les personnes âgées de 50 ans et plus. 
  • Dans un contexte de reprise épidémique, de forte diffusion du variant Delta et des congés estivaux, la vaccination de toutes les personnes éligibles doit être fortement encouragée. Il est également essentiel de maintenir un haut niveau d’adhésion aux mesures de prévention, notamment le respect des mesures barrières, la limitation des contacts à risque et le respect de l’isolement en cas de symptômes, d’infection confirmée ou de contact avec un cas confirmé.