Bulletin de santé publique Ile-de-France. Avril 2018.

Publié le 23 Avril 2018
Mis à jour le 20 juin 2019

Sommaire

  • En 2016, chez les enfants âgés de 24 mois d'Ile de France :- les CV du "rappel DTP, coqueluche, Hib" étaient supérieures ou égales à 95% dans l'ensemble des départements de la région Ile-de-France, excepté à Paris.- l'augmentation des CV "hépatite B 3 doses" amorcée depuis 2006 dans l'ensemble des départements de la région s'est poursuivie jusqu'en 2016, excepté à Paris, où la CV est stable à 91% depuis 2014.- la CV régionale "pneumocoque 3 doses" se situe dans la moyenne nationale à 93 %, avec entre 2014-2016, une tendance stable ou à la baisse dans les départements 75, 78, 91 et 95.- la CV "ROR 2 doses" est globalement supérieure à la moyenne nationale (85 contre 80), mais insuffisante pour prévenir tout risque épidémique.- la CV "BCG" était proche de celles des 2 années précédentes (84 et 86 %), avec une disparité départementale.
  • Entre 2015 et 2017, les CV "méningocoque C" en Ile-de-France sont très insuffisantes pour garantir une immunité de groupe, en particulier chez les adolescents et les jeunes adultes.
  • Quelle que soit la cohorte de naissance (1999-2001), les CV "HPV, schéma complet à 16 ans" sont très faibles en Ile-de-France comme au niveau national, avec au maximum une adolescente sur 5 qui a complété son schéma vaccinal.
  • Selon les données du baromètre santé 2017, on observe une très légère augmentation de l'adhésion à la vaccination au niveau national (78 % des 18-75 ans contre 75 % en 2016), l'adhésion en Ile de France étant similaire à celle observée au niveau national.

Année de publication : 23/04/2018