Point au 24 juillet 2013

Publié le 24 Juillet 2013
Mis à jour le 3 juillet 2019

Synthèse

En semaine 29, deuxième semaine de températures élevées, on a observé la poursuite de l'augmentation des hyperthermies diagnostiquées par les services hospitaliers d'urgence (SU) et des appels à SOS médecins pour des effets directs liés à la chaleur : cet impact sanitaire ne touche pas préférentiellement les personnes âgées de 75 ans ou plus. Les coliques néphrétiques d'adultes de moins de 75 ans, possiblement en lien avec la chaleur, ont aussi augmenté.A noter que le maintien de la vague de chaleur au début de la semaine 30 s'est traduit le lundi 22 juillet par un pic de l'indicateur " chaleur " en SU, plus marqué chez nos seniors.