Une épidémie d'hépatite A chez des homosexuels masculins à Paris en 2000

Publié le 30 Octobre 2001
Mis à jour le 11 septembre 2019

L'introduction du virus de l'hépatite A dans une population de jeunes adultes non immuns, dont les pratiques sexuelles rendent possible la transmission féco-orale du virus, représente une situation à potentiel épidémique. En effet, plusieurs épidémies d'hépatites A chez des homosexuels masculins ont été décrites dans différents pays. Les auteurs rapportent ici les résultats d'une investigation exploratoire que l'Institut de Veille Sanitaire (InVS), en collaboration avec le réseau de médecins de ville "REZO 85" (réseau de médecins de ville, généralistes et dermatologues qui assurent le suivi d'un grand nombre de patients homosexuels masculins et prennent en charge les patients infectés par le VIH) et le service de Maladies infectieuses et tropicales de l'hôpital Rothschild, a menée autour de cas groupés d'hépatites A survenus à Paris. Le 15 juin 2000, l'InVS était informé par un médecin d'un service de maladies infectieuses de l'hôpital Bichat, de la survenue de plusieurs cas d'hépatite A chez des patients homosexuels infectés par le VIH. Une enquête exploratoire a été réalisée afin d'identifier des modes de transmission possibles et d'envisager des stratégies de prévention. Cette enquête permettait également de fournir des éléments pour étudier la pertinence d'élargir à la population des homosexuels masculins les recommandations officielles de vaccination contre le virus de l'hépatite A. (Résumé BDSP).

Auteur : Delarocque Astagneau E, Valenciano M, Dariosecq JM, Rousselle C, Bouvet E, Laporte A
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2001, n°. 44