Système multi sources de surveillance des cancers (SMSC). Etude pilote sur le cancer de la thyroïde en Ile-de-France et dans le Nord-Pas-de-Calais, 2010

Publié le 1 Août 2011
Mis à jour le 10 septembre 2019

Le développement d'un système de surveillance nationale, le Système multi sources de surveillance des cancers (SMSC), en complément du système reposant sur les registres a été recommandé par la commission d'évaluation des conséquences sanitaires de l'accident de Tchernobyl. Le principe repose sur le croisement de données anonymisées de trois sources (PMSI, ALD et compte rendu ACP). L'objectif de l'étude pilote était d'étudier la pertinence et la faisabilité de la mise en place du SMSC. L'étude a porté sur le cancer de la thyroïde dans deux régions : Ile-de-France et Nord-Pas-de-Calais. Le recueil des données du compte rendu ACP a été réalisé rétrospectivement (2004) grâce à un formulaire informatisé. 423 fiches de données ACP de cancer de la thyroïde ont été transmises par les ACP volontaires des deux régions. Elles ont été croisées avec celles des ALD cancer (1 159) et du PMSI (2 947) de l'année 2004. Le taux d'appariement (nombre de cas ACP retrouvés dans les autres sources) observé était de 84 % (trois sources), de 81 % (ACP, PMSI) et de 48 % (ACP, ALD cancer). La mise en place du système a mis en évidence que la solution informatique retenue était complexe pour un développement au niveau national. Cette complexité est liée aux difficultés techniques rencontrées au cours du projet. A l'issue du pilote, deux axes de développement du SMSC au niveau national ont été identifiés : - dans l'immédiat, croisement des deux sources PMSI et ALD cancer, à des fins descriptives et de production d'indicateurs de surveillance ; - à moyen terme et en parallèle avec le premier axe, étudier les conditions de mise en place de la base nationale de données ACP. (R.A.)

Auteur : Caserio Schonemann C, Kudjawu Y, Cherie Challine L, Bloch J, Guillet A, Musset A, Nicolau J
Année de publication : 2011
Pages : 68 p.