Manifestations irritatives survenues au lycée Pierre de la Ramée, Saint-Quentin, décembre 2006 et janvier 2007. Rapport d'investigation

Publié le 1 December 2008
Mis à jour le 10 septembre 2019

Le 05/12/2006, trois élèves d'un lycée de l'Aisne se sont plaints d'irritations cutanées. Le phénomène s'est amplifié brutalement le 11/12/2006 et le lycée a été fermé. Des investigations épidémiologique et environnementale ont aussitôt été mises en oeuvre dans le but de décrire le phénomène et d'en déterminer l'origine. Un cas a été défini comme toute personne fréquentant le lycée et présentant des symptômes irritatifs entre le 05/12/2006 et le 26/01/2007. Les données ont été recueillies par questionnaire standardisé. Une étude descriptive des cas a été réalisée, suivie d'une étude de cohorte rétrospective sur les 1 247 élèves du lycée. Des analyses d'air intérieur et de matériaux ont été effectuées. Au total, 153 cas ont été recensés. Près de la moitié des cas ont présenté au moins une récidive. Les principaux symptômes décrits, prurit (70 %) et érythème (54 %), étaient transitoires. Deux facteurs étaient statistiquement associés à la survenue des irritations : être de sexe féminin (RR=2,5 p<10-5) et appartenir à une filière de sciences médico-sociales (RR=5,8 p<10-7). Les concentrations des polluants mesurés étaient comparables aux moyennes habituellement retrouvées dans l'air intérieur des logements français. Certaines classes du lycée présentaient une ventilation insuffisante. Cet épisode présente toutes les caractéristiques d'un syndrome psychogène collectif : symptômes fugaces et sans cause organique plausible, touchant majoritairement des adolescents ou de jeunes adultes de sexe féminin, diffusion rapide des symptômes par la vue et la parole, absence de source environnementale. Ce diagnostic demeure toutefois difficilement accepté. Cet épisode illustre les limites des approches épidémiologique et environnementale dans l'aide à la gestion d'un tel phénomène. Pour l'avenir, il importe de mieux associer des compétences psychosociales. Un retour d'expérience a été réalisé par un sociologue sur cet épisode et alimentera la réflexion d'un groupe de travail InVS-DGS chargé d'élaborer un guide d'aide à l'investigation et à la gestion de ces événements. (R.A.)

Auteur : de Baudouin C, Chaud P
Année de publication : 2008
Pages : 34 p.