Surveillance sanitaire des populations migrantes à Grande Synthe. Point épidémiologique du 23 avril 2017.

Publié le 28 Avril 2017
Mis à jour le 20 juin 2019

Le 11 avril 2017, le camp de la Linière a été détruit par un incendie et les migrants ont été dispersés, relogés en urgence dans des gymnases environnants puis orientés dans les jours suivants vers des centres d'accueil et d'orientation des Hauts de France et d'autres régions de France métropolitaine.Etant donné la dispersion des migrants du site de Grande-Synthe, entraînant une diminution importante des recours aux soins, ce Point Epidémio " Surveillance sanitaire des populations migrantes de Grande Synthe " sera le dernier. La Cire restera néanmoins vigilante sur les recours aux soins de personnes migrantes présentes sur le littoral de la région.

Année de publication : 28/04/2017