Surveillance sanitaire en Nord-Pas-de-Calais-Picardie. Point épidémiologique du 28 avril 2016.

Publié le 2 Juin 2016
Mis à jour le 12 mai 2019

Les points clés

Surveillance des bronchiolitesLe bilan de l'épidémie 2015/2016 a été réalisé au cours du Point Epidémio de la semaine 2016-15.

Surveillance des syndromes grippaux :L'épidémie est terminée dans la majorité des régions métropolitaine, mais quelques régions demeurent en phase post-épidémique.Dans le Nord et le Pas-de-Calais, l'activité grippale poursuit sa diminution, tant au niveau ambulatoire qu'hospitalier. Cependant, les niveaux observés conduisent à maintenir la phase post-épidémique.Dans l'Aisne, l'Oise et la Somme, l'activité grippale poursuit sa diminution et atteint des niveaux très faibles, conduisant à considérer l'épidémie comme terminée.

Surveillance des cas sévères de grippe hospitalisés en réanimationEn France métropolitaine, 1 050 cas sévères de grippe ont été signalés par les services de réanimation. La létalité observée est pour le moment de 16 %.Dans le Nord et le Pas-de-Calais, aucun nouveau cas sévère de grippe n'a été signalé en semaine 16, laissant à 77 le nombre total. Un peu plus d'un tiers étaient infectés par un virus de type B et près de la moitié par un virus de type A(H1N1)pdm09.Dans l'Aisne, l'Oise et la Somme, aucun cas n'a été admis en semaine 16. Au total, 17 cas graves ont été signalés depuis le début de la surveillance. La grande majorité est infectée par un virus de type A(H1N1)pdm09.

Surveillance des gastro-entérites aiguës :En France métropolitaine, les données du réseau Sentinelles indiquent que le taux d'incidence des diarrhées aiguës est en-dessous du seuil épidémique, à un niveau modéré.Dans le Nord-Pas-de-Calais-Picardie, l'activité liée aux GEA reste conforme aux valeurs attendues.

Année de publication : 02/06/2016