Surveillance sanitaire en Nord-Pas-de-Calais et Picardie. Point épidémiologique du 25 mars 2016.

Publié le 29 Mars 2016
Mis à jour le 20 juin 2019

Les points clés

Surveillance des bronchiolitesEn France métropolitaine comme en Nord-Pas-de-Calais-Picardie, l'épidémie est maintenant terminée depuis plusieurs semaines.

Surveillance des syndromes grippauxEn France métropolitaine, persistance de l'augmentation des indicateurs , le pic n'est toujours pas atteint. Les enfants sont particulièrement touchés. L'épidémie est liée majoritairement au virus de grippe B.Dans le Nord et le Pas-de-Calais, l'augmentation des indicateurs se pour-suit avec une proportion importante de patients de moins de 15 ans vus par les SOS Médecins et une augmentation du nombre de virus de grippe B isolés par le CHRU de Lille. Le seuil d'alerte régional est dépassé pour la 8ème semaine consécutive.Dans l'Aisne, l'Oise et la Somme, les indicateurs se stabilisent mais de-meurent à un niveau élevé. Le seuil d'alerte régional est dépassé pour la 7ème semaine consécutive. Le pic épidémique semble être atteint ou en passe de l'être.

Surveillance des cas sévères de grippe hospitalisés en réanimationEn France métropolitaine, 614 cas sévères de grippe ont été signalés cette saison. La majorité sont infectée par un virus de grippe A et présentait des facteurs de risque. La létalité est de 13 %.Dans le Nord et le Pas-de-Calais, 10 nouveaux cas sévères de grippe étaient signalés, portant à 47 le nombre total depuis le début de la surveil-lance.Dans l'Aisne, l'Oise et la Somme, un nouveau cas a été signalé par les ser-vices de réanimation.

Surveillance des gastro-entérites aiguësEn France métropolitaine, les données du réseau Sentinelles indiquent que le taux d'incidence des diarrhées aiguës demeure en dessous du seuil épi-démique.En Nord-Pas-de-Calais et dans l'Aisne, l'Oise et la Somme, l'activité de-meure à un niveau stable sous les seuils d'alerte.

Année de publication : 29/03/2016