Surveillance sanitaire en Nord-Pas-de-Calais et Picardie. Point épidémiologique du 5 novembre 2015.

Publié le 10 Novembre 2015
Mis à jour le 20 juin 2019

Les points clés

Surveillance des bronchiolitesEn France métropolitaine, les indicateurs à l'hôpital et en ambulatoire sont en augmentation.En région Nord-Pas-de-Calais, la part de consultations SOS Médecins pour bronchiolite est en forte augmentation et le seuil d'alerte régional est franchi pour la deuxième semaine consécutive. Ces données sont confirmées par les indicateurs hospitaliers (proportion de passages et VRS isolés). L'épidémie de bronchiolite a débuté dans la région.En région Picardie, la part de consultations des SOS Médecins pour bronchiolite reste stable, et le seuil d'alerte régional n'a pas encore été franchi. Le nombre de VRS isolés est en augmentation.

Surveillance des syndromes grippauxEn France métropolitaine, l'activité grippale reste faible.En région Nord-Pas-de-Calais, la part d'activité des SOS Médecins pour syndrome grippal est en augmentation (franchissant le seuil d'alerte régional), mais les indicateurs de surveillance hospitalière et virologique restent à un niveau faible.En région Picardie, l'ensemble des indicateurs demeure stable et à un niveau faible.

Surveillance des cas sévères de grippeEn France métropolitaine le premier cas grave de grippe a été signalé. Il s'agit d'un patient hospitalisé en Picardie et confirmé à la grippe B.

Surveillance des gastro-entérites aiguësEn France métropolitaine, l'incidence des diarrhées aiguës estimée par le réseau Sentinelles est faible et reste en dessous du seuil épidémique.En régions Nord-Pas-de-Calais et Picardie, les indicateurs restent à des niveaux faibles et stables par rapport à la semaine précédente, en dessous des seuils d'alerte régionaux.

Surveillance des intoxications au monoxyde de carboneEn région Nord-Pas-de-Calais, le nombre de signalements pour intoxication au CO augmente depuis début octobre et est similaire à ce qui était observé lors de la saison précédente.En région Picardie, deux intoxications ont été signalées depuis le début de la période de chauffe.

Année de publication : 10/11/2015