Surveillance sanitaire en Nord-Pas-de-Calais et Picardie. Point épidémiologique du 26 février 2015.

Publié le 27 Février 2015
Mis à jour le 12 mai 2019

Les points clés

Surveillance des bronchiolites

En régions Nord-Pas-de-Calais et Picardie, comme en France métropolitaine, les indicateurs ambulatoires et hospitaliers sont revenus dans les valeurs basses annonçant la fin de l'épidémie hivernale

Surveillance des syndromes grippaux

En régions Nord-Pas-de-Calais et Picardie, ainsi qu'en France métropolitaine, le pic est dépassé mais l'épidémie reste forte, touchant plus sévèrement les personnes âgées.

Surveillance des cas sévères de grippe

En France métropolitaine, 970 cas sévères de grippe ont été signalés cette saison, dont 58 en Nord-Pas-de-Calais et 16 en Picardie, et 98 sont décédés (10 en Nord-Pas-de-Calais et 3 en Picardie). La majorité des cas avait des facteurs de risque de grippe compliquée et était infectée par un virus grippal de type A.

Surveillance des gastro-entérites aiguës

  • En France métropolitaine, l'incidence des cas de diarrhée aiguë vus en consultation de médecine générale est en-deçà du seuil épidémique.
  • En Nord-Pas-de-Calais, les recours aux SOS Médecins, bien qu'en-deçà du seuil épidémique régional, sont à un niveau élevé depuis début janvier et les recours aux urgences pour gastro-entérite progressent toujours.
  • En Picardie, les recours aux SOS Médecins pour gastro-entérite sont con-formes à l'attendu , les recours aux urgences restent à un niveau faible.

Surveillance des intoxications au monoxyde de carbone

  • En France métropolitaine, 814 affaires impliquant 2 933 personnes ont été signalées depuis le 1er septembre 2014.
  • En région Nord-Pas-de-Calais, le nombre d'affaires rapportées au dispositif de surveillance reste stable avec 3 épisodes d'intoxication par semaine.
  • En région Picardie, 3 affaires ont été signalées au système de surveillance ces deux dernières semaines.

Surveillance de la mortalité

  • En France Métropolitaine, tous âges confondus, la hausse de la mortalité enregistrée par les bureaux d'état-civil participant à la surveillance (70 % de la mortalité nationale) se poursuit sur la semaine 2015-07. Depuis début 2015, une première estimation de la mortalité hivernale tous âges montre que celle-ci est supérieure de 17 % à la mortalité attendue calculée à partir des 8 années précédentes. Cependant, ces premières évaluations sont à prendre avec prudence, l'épisode n'étant pas terminé et les données non consolidées du fait des délais habituels de transmission. La hausse de la mortalité est notée chez les personnes âgées de 65 ans ou plus et concerne l'ensemble des régions .
  • En Europe, une élévation de la mortalité toutes causes chez les personnes de 65 ans ou plus a également été observée depuis la fin de l'année 2014 dans 10 des 16 pays ou régions participant au système européen de surveillance de la mortalité .
  • En régions Nord-Pas-de-Calais et Picardie, la mortalité toutes causes et, principalement des personnes âgées de 85 ans et plus, observée ces dernières semaines reste supérieure aux valeurs attendues mais globalement proche des valeurs observées lors des saisons hivernales 2011-2012 et 2012-2013.

Année de publication : 27/02/2015