Surveillance sanitaire en Nord-Pas-de-Calais et Picardie. Point épidémiologique du 2 juillet 2015.

Publié le 6 Juillet 2015
Mis à jour le 20 juin 2019

Les points clés

Surveillance renforcée dans le cadre du Système alerte canicule et santé (Sacs)

  • En France métropolitaine, au 1er juillet, 47 départements sont actuellement placés en " vigilance orange " canicule et le niveau 3 du plan national canicule (PNC) a été déclenché dans 46 départements. Au 30 juin, aucun impact sanitaire n'a été observé à partir des données des services d'urgences, des SOS Médecins ou de la mortalité (données Insee).
  • En régions Nord-Pas-de-Calais et Picardie, les départements du Nord et de l'Aisne ont activé le niveau 3 " alerte canicule " du PNC, les trois autres sont en niveau 2 " avertissement chaleur " depuis le mardi 30 juin. Une augmentation modérée et at-tendue, au vue des fortes chaleurs, des recours aux SOS Médecins et aux services d'urgences pour pathologies en lien avec la chaleur est observée depuis le début de la semaine 2015-27. Toutefois, cette augmentation reste modeste et n'a, actuelle-ment, pas d'impact sur l'activité globale des SOS Médecins et des services d'urgences.

Passages aux urgences des plus de 75 ans

Dans les cinq départements de l'interrégion, les passages aux urgences des plus de 75 ans sont stables et dans les valeurs habituellement observées.

Décès tous âges et des plus de 75 ans

régions Nord-Pas-de-Calais et Picardie, les décès tous âges et des plus de 75 ans transmis par les Etats-civils informatisés sont globalement stables et similaires aux valeurs observées, à la même période, les deux années précédentes.

Année de publication : 06/07/2015