Surveillance sanitaire en Nord-Pas-de-Calais et Picardie. Point épidémiologique du 19 novembre 2015.

Publié le 20 Novembre 2015
Mis à jour le 20 juin 2019

Les points clés

Surveillance des bronchiolitesEn France métropolitaine, les indicateurs ambulatoires et hospitaliers poursuivent leur augmentation, confirmant l'épidémie sur le territoire national.En région Nord-Pas-de-Calais, le taux de recours aux SOS-médecins pour bronchiolite demeure supérieur au seuil d'alerte, et les autres indicateurs ambulatoires comme hospitaliers confirment l'activité épidémique dans la région.En région Picardie, le taux de recours SOS-médecins pour bronchiolite affleure le seuil d'alerte régional. Le nombre de VRS isolés par le CHU d'Amiens est stable et confirme le début de circulation observé.

Surveillance des syndromes grippauxEn France métropolitaine, l'activité reste faible malgré une légère augmentation des passages aux urgences.En Nord-Pas-de-Calais et en Picardie, l'ensemble des indicateurs hospitaliers comme ambulatoires restent à des niveaux faibles avec néanmoins une légère augmentation de la proportion de passages aux urgences pour grippe observée

Surveillance des cas sévères de grippeAucun nouveau cas n'a été signalé à l'InVS en semaine 46. Le seul cas signalé à ce jour, en semaine 44, était un patient hospitalisé en Picardie et confirmé positif à la grippe B.

Surveillance des gastro-entérites aiguësEn France métropolitaine, comme en régions Nord-Pas-de-Calais et Picardie, les différents indicateurs demeurent à des niveaux faibles.

Année de publication : 20/11/2015