Situation épidémiologique du paludisme en Guyane. Point au 7 février 2018.

Publié le 20 Février 2018
Mis à jour le 20 juin 2019

Analyse de la situation épidémiologique

Entre début novembre 2017 et fin janvier 2018, l'activité liée au paludisme était élevée à modérée sur le territoire. Ce niveau d'activité est principalement lié au foyer de transmission identifié à Trois–Palétuviers et à la recrudescence saisonnière observée à St Georges entre fin septembre et fin novembre.Les lieux présumés de contamination recensés sur cette période étaient situés sur les communes de St Georges, Régina, Saül, Maripa-Soula, Camopi, St Elie, Matoury et Macouria.La carte du risque paludisme est en cours de validation.

Année de publication : 20/02/2018