Situation épidémiologique du virus Zika aux Antilles Guyane. Point au 7 avril 2016.

Publié le 8 Avril 2016
Mis à jour le 12 mai 2019

Analyse de la situation épidémiologique

L'épidémie de Zika se poursuit en Martinique mais semble marquer le pas. Cette tendance sera à confirmer au cours des prochaines semaines. La Martinique est placée en phase 3a du Psage* " phase épidémique appelant des mesures de gestion habituelles " depuis le 20 janvier 2016.Les indicateurs de la surveillance en Guadeloupe et à Saint-Martin témoignent d'une circulation virale qui se poursuit, à un niveau modéré. Ces territoires sont placés en phase 2 du Psage " circulation virale autochtone active ".En Guyane, l'épidémie se poursuit sur les secteurs du littoral guyanais (de St Laurent du Maroni à l'Ile de Cayenne) et débute dans le secteur de l'Oyapock (St Georges). La situation épidémiologique reste inchangée sur le Maroni et le secteur de l'Intérieur-Est avec une transmission autochtone débutante. Le Comité d'experts des maladies à caractère épidémique s'est prononcé favorablement le 1er avril pour le passage au niveau 3 (épidémie) du Psage* arbovirose émergente sur le secteur de l'Oyapock.Saint-Barthélemy est toujours placé en phase 1c du Psage : " absence de cas autochtone, pas de circulation virale détectée ".

Année de publication : 08/04/2016