Situation épidémiologique du virus Zika aux Antilles Guyane. Point au 6 octobre 2016.

Publié le 7 Octobre 2016
Mis à jour le 12 mai 2019

Analyse de la situation épidémiologique

En Martinique, la décroissance de l'épidémie se poursuit. Les membres du CEMIE seront sollicités la semaine prochaine afin d'évaluer la situation épidémiologique. Le département reste en phase 3a du Psage* " phase épidémique appelant des mesures de gestion habituelles " depuis le 20 janvier 2016.En Guyane, le nombre de cas cliniquement évocateurs était faible et stable ces dernières semaines. Par ailleurs, l'impact de l'épidémie sur l'activité hospitalière était également faible. Aussi, l'épidémie est terminée depuis la 3ème semaine de septembre (S2016-37) sur l'Ile de Cayenne et donc sur l'ensemble du territoire. Le Comité de gestion a acté le 9 septembre dernier le retour au niveau 4 " fin d'épidémie " sur les secteurs de l'Ouest et de Kourou. Seule l'Ile de Cayenne se situe actuellement au niveau 3 " épidémie " du Psage*. La situation du secteur de l'Ile de Cayenne sera présentée le 7 octobre 2016 au prochain Comité d'experts qui pourrait proposer le passage en fin d'épidémie au Comité de gestion.La décroissance de l'épidémie semble s'accentuer sur l'archipel de la Guadeloupe avec un nombre de cas cliniquement évocateurs enregistré atteignant des niveaux bas la semaine dernière. La situation épidémiologique en Guadeloupe correspond à la phase 3a du Psage* " phase épidémique appelant des mesures de gestion habituelles ".A Saint-Martin, on observe une diminution très récente du nombre estimé de cas évocateurs. Toutefois, ce nombre reste à des niveaux élevés. La situation épidémiologique correspond à la phase 3a du Psage* " phase épidémique appelant des mesures de gestion habituelles ".A Saint-Barthélemy, l'épidémie est en décroissance irrégulière depuis le pic épidémique mais le nombre estimé de cas évocateurs reste encore élevé. La situation épidémiologique à Saint-Barthélemy correspond à la phase 3a du Psage* : " phase épidémique appelant des mesures de gestion habituelles ".

Année de publication : 07/10/2016