Situation épidémiologique du paludisme en Guyane. Point au 1er mars 2015.

Publié le 8 Mars 2016
Mis à jour le 20 juin 2019

Analyse de la situation épidémiologique

L'activité liée au paludisme est calme à modérée depuis mi-novembre 2015. Les communes regroupant le plus grand nombre d'accès et de contamination sur cette période sont Maripa-Soula et St Georges de l'Oyapock.La recrudescence saisonnière de fin d'année n'a pas eu lieu sur le secteur de l'Oyapock (la dernière datant de fin 2012/début 2013). A noter cependant des augmentations ponctuelles et localisées du nombre d'accès palustres, comme à Trois-Palétuviers et à Trois-Sauts.La carte du risque paludisme n'a pas encore été validée par le comité des experts, elle sera donc diffusée ultérieurement.

Année de publication : 08/03/2016