Situation épidémiologique du paludisme en Guyane. Point au 27 mai 2015.

Publié le 2 Juin 2015
Mis à jour le 12 mai 2019

Analyse de la situation épidémiologique

L'activité liée au paludisme est calme à modérée depuis fin octobre 2014. La recrudescence saisonnière habituellement observée à St Georges en fin d'année, n'a pas eu lieu en 2014.Cependant, plusieurs accès, notamment parmi les militaires, concernent des personnes dont la contamination fait suite à des séjours ou missions sur des sites d'orpaillage, en particulier sur les communes de Maripa-Soula, Camopi et Saül.La carte du risque paludisme n'a pas pu être mise à jour par le comité d'experts, elle sera donc diffusée ultérieurement.

Année de publication : 02/06/2015