Situation épidémiologique du chikungunya en Guyane. Point au 31 juillet 2015.

Publié le 5 Août 2015
Mis à jour le 12 mai 2019

Analyse de la situation épidémiologique

Secteurs en épidémie :

Le nombre hebdomadaire de cas cliniquement évocateurs de chikungunya est en diminution sur le secteur de Kourou. Cette tendance reste à confirmer dans les semaines à venir.

Secteurs où la transmission autochtone du virus est modérée :

Dans les secteurs pour lesquels l'épidémie de chikungunya est terminée, la circulation du virus est actuellement faible sur l'Ouest guyanais et sur le Maroni. La tendance à la hausse observée sur l'Ile de Cayenne est à interpréter avec prudence, car essentiellement due au réseau de médecins sentinelles qui était incomplet la 2e semaine de juillet.

Enfin, des foyers ne sont identifiés que sur l'Ile de Cayenne.

A St Georges et sur les autres communes n'ayant jamais été en épidémie, aucun cas confirmé n'a été enregistré depuis plusieurs semaines.

Année de publication : 05/08/2015