Situation épidémiologique du chikungunya en Guyane. Point au 24 avril 2015.

Publié le 5 Mai 2015
Mis à jour le 12 mai 2019

Analyse de la situation épidémiologique

La circulation virale tend à diminuer dans les secteurs de l'Ouest Guyanais et de Kourou. Sur l'Ile de Cayenne, le nombre hebdomadaire de cas cliniquement évocateurs se stabilise à un bas niveau. D'autre part, le nombre de cas cliniquement évocateurs sur le secteur du Maroni est modéré.Le comité de gestion a acté le 10 février 2015 que les communes allant de Maripasoula à Cayenne étaient en phase 3 du Psage correspondant à une situation épidémique. Les autres communes sont restées en phase 2b correspondant à une transmission autochtone modérée du virus avec foyers épidémiques et chaînes locales de transmission.

Année de publication : 05/05/2015