Situation épidémiologique du chikungunya dans les Antilles. Point au 6 mars 2015.

Publié le 9 Mars 2015
Mis à jour le 12 mai 2019

Analyse de la situation épidémiologique

Conclusions pour Saint Martin et Saint BarthélemyL'ensemble des indicateurs montre que la transmission virale persiste à Saint Martin et à Saint Barthélemy. La 2ème vague épidémique du chikungunya, observée fin 2014-début 2015 est maintenant terminée. Saint Martin et Saint-Barthélemy sont en phase 2 du PSAGE*.

Conclusions pour la Martinique et la GuadeloupeDepuis la fin des épidémies, seuls des cas sporadiques sont enregistrés

Année de publication : 09/03/2015