Situation épidémiologique du chikungunya dans les Antilles. Point au 15 mai 2014.

Publié le 16 Mai 2014
Mis à jour le 30 juillet 2019

Analyse de la situation épidémiologique

A Saint-Martin, la circulation du virus chikungunya est très modérée. Cette collectivité est toujours en phase 2 du Psage* : transmission autochtone modérée. A Saint-Barthélemy, une baisse de la circulation virale est observée. La situation épidémiologique de ce territoire sera réévaluée prochainement par le comité d'experts, dans la perspective d'un éventuel changement de phase. Ce territoire reste à ce jour en phase 3a du Psage* chikungunya : situation épidémique. En Martinique, l'épidémie se poursuit, même si depuis quelques semaines, les indicateurs de surveillance se stabilisent depuis quelques semaines. La Martinique est toujours placée en phase 3a du Psage : situation épidémique. En Guadeloupe, l'épidémie poursuit sa progression et concerne l'ensemble du territoire. Ce département a été placé le 10 avril en Phase 3a du Psage* : situation épidémique.En Guyane, la circulation virale s'intensifie et de nouveaux foyers émergents. La Guyane reste en phase 2 du Psage* : transmission autochtone modérée*.