Point au 9 octobre 2014.

Publié le 10 Octobre 2014

Analyse de la situation épidémiologique

A Saint-Martin, la circulation virale est modérée. Cette collectivité est toujours en phase 2 du Psage* : transmission autochtone modérée. A Saint-Barthélemy, la circulation virale est modérée. La situation de Saint-Barthélemy correspond toujours à la phase 2 du Psage : transmission autochtone modérée. En Martinique, l'épidémie se poursuit avec une tendance à la baisse modérée des indicateurs. La Martinique est en phase 3 du Psage : épidémie en phase de décroissance. En Guadeloupe, les indicateurs épidémiologiques montrent une décroissance généralisée du nombre de cas de chikungunya en Guadeloupe.En Guyane, la circulation virale se poursuit sur un mode épidémique sur les secteurs de l'île de Cayenne et de l'Ouest guyanais, notamment.