Point au 3 juillet 2014.

Publié le 4 Juillet 2014

Analyse de la situation épidémiologique

A Saint-Martin, la circulation du virus chikungunya est modérée. Cette collectivité est toujours en phase 2 du Psage* : transmission autochtone modérée. A Saint-Barthélemy, une recrudescence transitoire de la circulation virale a été observée mais la situation de Saint-Barthélemy correspond toujours à la phase 2 du Psage : transmission autochtone modérée. En Martinique, l'épidémie se poursuit, avec une progression modérée du nombre de cas cliniquement évocateurs, les autres indicateurs de surveillance restant relativement stables. La Martinique est en phase 3 du Psage : épidémie généralisée. En Guadeloupe, L'épidémie se poursuit de façon intense sur l'ensemble du territoire de la Guadeloupe et de ses îles proches. Cette situation correspond à la phase 3 du Psage : épidémie généralisée.En Guyane, la circulation virale s'intensifie avec de nouveaux foyers dans 6 communes du département. La situation correspond à la phase 2 du Psage*: transmission autochtone modérée*.