Point au 3 avril 2014.

Publié le 4 Avril 2014

Analyse de la situation épidémiologique

Après la diminution enregistrée au cours du mois de février, la situation à Saint Martin et Saint Barthélemy se stabilise en mars à un niveau relativement faible. En Martinique, l'épidémie continue à progresser : le nombre de cas augmente en semaine 2014-13, toutes les communes sont touchées et les incidences communales les plus fortes sont observées aussi bien au Nord (St Pierre), qu'au Sud (Marin), à l'Ouest (Anses d'Arlet) qu'à l'Est (Trinité) ou au centre (Schoelcher). En Guadeloupe, une forte augmentation du nombre de cas cliniquement évocateurs est observée en semaine 2014-13. Deux communes sont maintenant classées en zone épidémique (Baie-Mahault et Terre de Bas). Le Cemie doit se réunir prochainement pour évoquer un changement de phase du Psage.En Guyane, la circulation du virus reste modérée mais s'étend à partir du foyer identifié sur la commune de Kourou et touche maintenant l'île de Cayenne.