Point au 20 août 2013.

Publié le 22 Août 2013

Analyse de la situation

Depuis la troisième semaine de juillet, la situation épidémiologique de la dengue en Martinique correspondait à la phase 2 niveau 2 du Psage* dengue : circulation active du virus. Cette circulation s'est traduite jusqu'à la fin du mois de juillet par la survenue de multiples foyers. Au début du mois d'août, les différents indicateurs ont montré une intensification et une généralisation de la circulation de la dengue. L'analyse des données a montré que cette situation correspondait à la phase 3 du Psage* : risque épidémique. Au cours des trois dernières semaines, on observe un dépassement des valeurs maximales attendues pour le nombre hebdomadaire de cas cliniquement évocateurs et pour le nombre de cas probables ou confirmés. La tendance des autres indicateurs disponibles (consultations pour dengue des médecins de SOS Médecins, passage pour dengue aux urgences pédiatriques, nombre de cas hospitalisés) confirme l'intensification de la circulation de la dengue en Martinique. La circulation de la dengue tend également à se généraliser puisqu'elle a pu être observée dans 22 communes sur 34, situées au centre et au sud de la Martinique. Ces données ont été examinées par le CEMIE** le 14 août 2013. Ce comité a considéré que la situation correspondait à la phase 4 du Psage*, phase d'épidémie avérée, avec un début de l'épidémie fixé au 22 juillet 2013 (S2013-30).