Épidémie de béribéri chez des orpailleurs en Guyane entre septembre 2013 et juillet 2014

Publié le 9 Janvier 2018
Mis à jour le 10 septembre 2019

Introduction : en septembre 2013, au Centre de santé de Maripasoula (Guyane française), plusieurs orpailleurs ont consulté pour des oedèmes des membres inférieurs (OMI) avec signes d'insuffisance cardiaque (IC). Les objectifs de l'étude étaient d'investiguer ce signal et d'en identifier l'origine. Population et méthode : l'étude était prospective (septembre 2013-juillet 2014), descriptive et monocentrique. Ont été inclus les orpailleurs présentant des OMI et/ou des signes d'IC et/ou des signes de polynévrite. Résultats : durant l'étude, 42 personnes ont consulté avec une symptomatologie de cardiomyopathie. Le sexe-ratio H/F était de 7,4, l'âge médian de 36 ans (étendue 22-65). Les principaux symptômes retrouvés étaient : dyspnée 60% (n=25/42), oedèmes 79% (n=33/42), signes d'IC droite avec turgescence jugulaire dans 63% des cas (n=22/35) et/ou reflux hépato-jugulaire dans 42% des cas (n=13/31). Le diagnostic retenu était le béribéri, avec la répartition suivante : 17 cas suspects (sur la base d'éléments cliniques), 15 probables (amélioration après supplémentation en thiamine), 10 confirmés biologiquement. Les formes cliniques étaient : humide 67% (n=28/42), mixte 31% (n=13/42) et shoshin béribéri 2% (n=1/42). L'évolution a été marquée par une amélioration sous traitement dans 88% des cas (n=23/26), l'absence de guérison dans 8% (n=2/26) et un décès a été observé. L'enquête alimentaire a mis en évidence un régime hypocalorique (en moyenne 1 106 Kcal/jour) avec carence d'apports vitaminiques. Conclusion : cette investigation a confirmé la survenue d'une probable épidémie de béribéri chez des orpailleurs en Guyane. L'origine multifactorielle (activité intense, infections associées, précarité, régime à base de riz blanc décortiqué) pourrait être mieux étayée par un schéma d'étude étiologique de type cohorte ou cas-témoins. Toutefois, il reste à poursuivre et compléter la mise en place de mesures de prévention devant cette situation très préoccupante.

Auteur : Niemetzky F, Nacher M, Stroot J, Pommier de Santi V, Blanchet D, Abboud P, Brousse P, Guarmit B, Ville M, Mosnier E
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2018, n°. 1, p. 10-6