Surveillance des troubles sanitaires en lien avec les chenilles processionnaires du chêne. Lac du Der - 2011

Publié le 1 Juillet 2012
Mis à jour le 9 septembre 2019

Au cours des étés 2009 et 2010, une augmentation des pullulations de chenilles processionnaires du chêne a été enregistrée autour du lac du Der. En 2011, un traitement a été partiellement appliqué autour du lac, dans un but de protection des populations. La surveillance mise en place par la Cire Ile-de-France et Champagne-Ardenne a visé à observer la survenue de cas (personne ayant déclenché des symptômes compatibles avec une exposition aux chenilles suite à la fréquentation du lac du Der), afin d'évaluer l'efficacité de cette mesure. Les cas ont été activement recueillis auprès des professionnels de santé partenaires du dispositif et caractérisés en termes de symptômes et d'exposition via un questionnaire auto-administré remis aux patients par ces professionnels. Les pharmacies et les médecins généralistes ont dénombré respectivement 72 et 79 cas. Vingt-neuf cas ont retourné le questionnaire. La totalité a décrit une atteinte cutanée, 18 cas ont fréquenté uniquement des sites non traités et sept cas des sites traités. La balade en forêt était pratiquée par 62 % des cas. Les résultats sont en faveur d'un bénéfice du traitement pour limiter l'apparition de cas. Cependant, un impact sanitaire résiduel a été constaté. Cette mesure devra être reconduite pour la prochaine saison estivale et si possible étendue, en particulier au niveau des sentiers de randonnée. (R.A.)

Auteur : Forgeot C
Année de publication : 2012
Pages : 22 p.