Bulletin de santé publique pathologies hivernales en région Grand-Est. Juillet 2020.

Publié le 8 Juillet 2020
Mis à jour le 08 juillet 2020

Points clés

  • Grippe : l’épidémie 2018-2019 a duré 8 semaines en région Grand Est. Elle a eu un impact important, en particulier en milieu hospitalier (3975 passages aux urgences pour syndrome grippal), avec une part d’hospitalisation après recours aux urgences pour syndrome grippal plus élevée que les deux années précédentes (22% contre 17% les 2 années précédentes).
  • Bronchiolite : la dynamique de l’épidémie a été similaire aux années précédentes, avec un début à la période habituelle (fin novembre), et une durée de 11 semaines, mais son intensité a été un peu plus importante, avec un pic plus marqué.
  • Gastro-entérite aigüe (GEA) : l’activité a été modérée à élevée pendant l’ensemble de la saison. Les hospitalisations après passage aux urgences pour GEA concernaient principalement les enfants de moins de 5 ans.
  • Intoxication par le monoxyde de carbone (CO) : du 1er octobre 2018 au 30 avril 2019, 120 épisodes ont été recensés, exposant 394 personnes, dont deux sont décédées.