Surveillance sanitaire en région Grand Est. Point épidémiologique au 13 avril 2017.

Publié le 19 Avril 2017
Mis à jour le 15 juillet 2019

Points clés

Surveillance des gastro-entérites

  • L'activité hospitalière liée à la prise en charge des gastro-entérites poursuit sa diminution et revient aux valeurs observées en 2016 à la même période.
  • L'activité des associations SOS Médecins liée à la gastro-entérite tend globalement à diminuer malgré quelques rebonds réguliers. Son niveau reste cependant comparable à celui de l'hiver 2014-2015.
  • D'après les données des laboratoires de virologie des CHU de la région, la circulation des virus entériques concerne majoritairement le rotavirus.
  • L'activité liée aux diarrhées aiguës reste modérée pour la région Grand Est au sein du réseau Sentinelles.
  • Surveillance en collectivités de personnes âgées : 4 foyers de cas groupés de gastro-entérites aiguës ont été signalés depuis le point du 30 mars, soit un total de 127 épisodes depuis le début de la surveillance saisonnière au 1er octobre 2016.

Surveillance de la grippe

  • En semaine 14, l'activité grippale dans les services d'urgence et les associations SOS Médecins est revenue à son niveau de base.
  • La région Grand Est, comme la métropole, n'est plus en phase épidémique.
  • Les données virologiques indiquent une très faible circulation des virus grippaux.
  • Aucun nouveau cas grave de grippe n'a été admis en réanimation depuis le point du 30 mars.
  • En collectivités de personnes âgées, aucun nouveau foyer de cas groupés d'infections respiratoires aigües n'a été déclaré depuis le point du 30 mars.

Surveillance de l'asthme

  • Dans les services d'urgence et les associations SOS Médecins, l'activité liée à l'asthme est stable en semaine 14, et dans les valeurs observées à la même période les années précédentes.

Surveillance des allergies

  • Depuis la semaine 01, l'activité liées aux allergies est en augmentation en médecine ambulatoire.
  • D'après le Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA), le risque allergique lié aux pollens de bouleau est élevé pour l'ensemble de la région

Surveillance de la mortalité

  • Au 11 avril 2017, l'épisode de surmortalité observé en région Grand Est depuis la semaine 49-2016 est terminé.

Epidémie de rougeole en Moselle

  • Au 11 avril, 67 cas de rougeole ont été recensés par l'ARS Grand Est. Parmi ces cas, 58 sont confirmés (51 biologiquement, 7 épidémiologiquement) et 9 sont possibles (signes cliniques évocateurs).