Surveillance sanitaire en région Grand Est. Point épidémiologique au 17 novembre 2016.

Publié le 28 Novembre 2016
Mis à jour le 20 juin 2019

Points clés

Surveillance renforcée du chikungunya, de la dengue et du zika en France

  • La surveillance prenant fin au 30 novembre, un bilan de la saison 2016 vous sera proposé dans le courant de l'hiver.

Surveillance des gastro-entérites

  • L'activité liée aux gastro-entérites dans la région Grand Est est toujours supérieure à ce qui était observé les années précédentes à la même période, aussi bien pour les services d'urgence que pour les associations SOS Médecins.
  • Après avoir légèrement diminué en semaine 43 (du 24 au 30 octobre), l'activité de ces deux sources de données liée à la gastro-entérite aiguë a de nouveau augmenté en semaine 45.
  • Une forte activité est aussi observée d'après les données du Réseau Sentinelles.

Surveillance de la bronchiolite

  • Depuis le début du mois de septembre, l'activité liée à la bronchiolite chez les enfants de moins de 2 ans est en augmentation pour les deux sources de données.
  • Cependant en semaine 45 (du 7 au 13 novembre 2016) la région Grand Est est passée en phase pré-épidémique.
  • D'après les données des laboratoires de virologie des CHU de Nancy et Strasbourg, le VRS commence à circuler dans la région.

Surveillance de la grippe

  • Depuis début septembre, l'activité liée à la grippe dans la région Grand Est est faible pour les deux sources de données.

Intoxication au monoxyde de carbone

  • Au cours des semaines 44 et 45, on dénombre 7 épisodes d'intoxication par le monoxyde de carbone exposant 16 personnes et causant le décès d'une personne.

Surveillance de la mortalité

  • D'après les données disponibles, la mortalité tous âges et chez les personnes âgées de 75 ans et plus, observée durant les dernières semaines, correspond aux valeurs habituelles pour la saison.

Année de publication : 28/11/2016