Surveillance épidémiologique en région Lorraine. Point au 4 mai 2016.

Publié le 27 Mai 2016
Mis à jour le 12 mai 2019

Faits marquants

  • L'activité liée aux syndromes grippaux continue à décroître en Lorraine. Le pic a été atteint en semaine 12 pour les services d'urgence du réseau OSCOUR® et en semaine 11 pour l'association SOS Médecins Meurthe-et-Moselle. En semaine 17, les syndromes grippaux ne représentent plus que 0,2 % de l'activité des services d'urgence et 0.5 % de celle de l'association SOS Médecins. Durant l'épidémie de grippe, la majorité des prélèvements respiratoires positifs pour le virus de la grippe du laboratoire de virologie du CHU de Nancy était de sérotype B. En semaine 17, 2 prélèvements étaient positifs pour grippe, marquant la fin de l'épidémie.
  • En métropole, l'épidémie de grippe est également terminée et les indicateurs sont à leur niveau de base.
  • En semaine 17, l'activité liée à la gastro-entérite diminue dans les services d'urgence de Lorraine par rapport à la semaine précédente, et représente environ 1 % de leur activité totale. Concernant l'association SOS Médecins Meurthe-et-Moselle, l'activité liée à la gastro-entérite est en légère augmentation par rapport à la semaine précédente. Cependant, elle reste similaire aux valeurs habituellement observées à cette période et représente 7,3 % de l'activité totale en semaine 17.
  • Les données du laboratoire de virologie du CHU de Nancy indiquent une diminution du nombre de prélèvement positifs à virus entériques. Le rotavirus était majoritairement identifié parmi les prélèvements positifs de ces dernières semaines.
  • Au cours de la semaine 17, deux épisodes d'intoxication par le monoxyde de carbone ont été déclarés en région Lorraine.

Année de publication : 27/05/2016