Surveillance épidémiologique en région Lorraine. Point au 31 mars 2016.

Publié le 4 Avril 2016
Mis à jour le 12 mai 2019

Faits marquants

  • En semaine 12, le nombre de diagnostics de grippe et de syndromes grippaux dans les services d'urgence du réseau OSCOUR® poursuit son augmentation (n=347). En revanche, pour l'association SOS Médecins Meurthe-et-Moselle, le nombre de diagnostics commence à décroître (n=159).Cette pathologie représente respectivement 2,7% et 14,4% de l'activité des services d'urgence du réseau OSCOUR® et de l'association SOS Médecins. L'activité liée à la grippe de cette saison est plus importante que celle de 2014-2015, avec une ascension apparaissant plus tardivement.
  • En semaine 12, 1 nouveau cas de grippe grave a été hospitalisé dans un service de réanimation en Lorraine.
  • L'activité liée à la bronchiolite est stable en semaine 12, elle représente 5% de l'activité chez les moins de 2 ans aussi bien pour les services d'urgence du réseau OSCOUR® que pour l'association SOS Médecins de Meurthe-et-Moselle.
  • En semaine 12, le virus respiratoire circulant majoritaire est celui de la grippe d'après le laboratoire de virologie du CHU de Nancy, le virus grippal B étant le plus fréquent.
  • Depuis le point du 17 mars, 3 nouveaux foyers de cas groupés d'infections respiratoires aiguës en collectivité de personnes âgées ont été signalés en Lorraine. Seize signalements ont été effectués depuis le 1er septembre 2015.
  • L'activité liée à la gastro-entérite reste dans les fluctuations habituellement observées à cette période de l'année dans les services d'urgence du réseau OSCOUR® et de l'association SOS Médecins de Meurthe-et-Moselle. Avec respectivement 219 et 45 diagnostics posés, cette pathologie représente 1,7% et 5 % de leur activité.
  • Depuis le point du 17 mars, 7 nouveaux foyers de cas groupés de gastro-entérites aiguës en collectivité de personnes âgées ont été signalés en Lorraine, portant ainsi à 33 le nombre de signalements réalisés depuis le 1er septembre 2015.
  • D'après les données du laboratoire de virologie du CHU de Nancy, le rotavirus est le principal virus entérique isolé en semaine 12.
  • Au cours de la semaine 12, deux épisodes d'intoxication par le CO ont été déclarés en région Lorraine.

Année de publication : 04/04/2016