Surveillance épidémiologique en région Lorraine. Point au 28 avril 2016.

Publié le 3 Mai 2016
Mis à jour le 12 mai 2019

Faits marquants

  • L'activité liée aux syndromes grippaux est en forte décroissance depuis le pic de la semaine 12. Les services d'urgence du réseau OSCOUR® et les associations SOS médecins ont posé respectivement 3 et 6 diagnostics de grippe en semaine 16, ce qui représente 0,2% et 0,8% de leur activité. Au niveau national, l'épidémie grippale est également terminée. La grippe est apparue tardivement cette saison et était de gravité modérée, avec une prédominance du virus grippal B.
  • D'après le laboratoire de virologie de Nancy, le virus de la grippe est le seul virus respiratoire isolé en semaine 16 avec 4 prélèvements positifs.
  • En semaine 16, 1 nouveau cas de grippe grave a été hospitalisé dans un service de réanimation en Lorraine. Au total, 32 cas de grippe grave ont été signalés depuis la début de la surveillance datant du 1er novembre 2015.
  • Depuis le point du 14 avril, aucun nouveau foyer de cas groupés d'infections respiratoires aiguës en collectivité de personnes âgées n'a été signalé en Lorraine. Dix-sept signalements ont été effectués depuis le 1er septembre 2015.
  • En semaine 16, l'activité liée à la gastro-entérite diminue dans les services d'urgence de Lorraine, elle représente environ 1 % de leur activité totale et reste superposable à celle de la saison 2013-2014. Concernant l'association SOS Médecins Meurthe-et-Moselle, l'activité liée à la gastro-entérite augmente faiblement et est de 5,7%, elle est inférieure aux valeurs habituellement observées à cette période.
  • D'après les données du laboratoire de virologie du CHU de Nancy, le nombre de prélèvements positifs pour les virus entériques est en nette diminution (n=3) , le rotavirus est le seul virus identifié en semaine 16.
  • Depuis le point du 14 avril, deux nouveaux foyers de cas groupés de gastro-entérites aiguës en collectivité de personnes âgées ont été signalés en Lorraine, soit un total de 37 signalements réalisés depuis le 1er septembre 2015.
  • Au cours de la semaine 16, aucun épisode d'intoxication par le CO n'a été signalé en Lorraine.

Année de publication : 03/05/2016