Surveillance épidémiologique en région Alsace. Point au 24 mars 2016.

Publié le 29 Mars 2016
Mis à jour le 12 mai 2019

Faits marquants

  • L'activité liée à la grippe et aux syndromes grippaux est toujours en augmentation. Avec 734 diagnostics posés pour SOS Médecins, cette pathologie représente 23 % de leur activité. L'activité de la grippe est également élevée pour les services d'urgence du réseau OSCOUR ® de la région , le nombre de diagnostics posés étant de 125. En métropole, toutes les régions sont en phase d'épidémie grippale à l'exception de la Corse.
  • En semaine 11, l'activité liée à la bronchiolite chez les enfants de moins de 2 ans poursuit sa diminution. Les services d'urgence et les médecins des associations SOS Médecins ont posé respectivement 15 et 10 diagnostics de bronchiolite, ce qui représente pour chacun 3 % de leur activité chez les moins de 2 ans.
  • D'après le laboratoire de virologie des HUS, le principal virus respiratoire retrouvé en semaine 09 est le virus de la grippe (A et B confondus).
  • En semaine 11, l'activité liée aux gastro-entérites est toujours élevée mais stable pour les services d'urgence du réseau OSCOUR® et les associations SOS Médecins, avec respectivement 131 et 240 diagnostics posés. Les gastro-entérites représentent 3 % de l'activité pour les services d'urgence. Pour les associations SOS Médecins, elles représentent 7 % de leur activité.
  • Le rotavirus est toujours le virus entérique le plus fréquemment identifié par le laboratoire de virologie des HUS depuis la semaine 03.
  • Au cours de la semaine 11, trois épisodes d'intoxication par le monoxyde de carbone (suspectée ou avérée) ont été déclarés en Alsace.

Année de publication : 29/03/2016